Act Two, Scene 1

This is the first scene of the second act of my play, A Sword Unsheathed, originally written in French and translated into English for publication on the blog. If you haven’t yet read the first scene, you can find it here. You can find all the scenes published so far on this page. The original French version of this scene is found at the end of the post. (Read in French.) Please read the historical note here.

Voici la première scène du second acte de ma pièce, Un sabre dégainé, écrite à l’origine en français et traduite en anglais pour publication sur ce blog. Si vous n’avez pas encore lu la première scène, vous pouvez la trouver ici. Vous pouvez trouver toutes les scènes déjà publiées sur cette page. La version originale en français de cette scène se trouve à la fin de l’article. (Lire en français.) Veuillez lire ici la note historique.

SCENE 1
(Read the previous scene.)

The Characters

BENJAMIN HUGER, plantation owner, about 35 years old
FRANCIS HUGER, his son, about 7 years old
ALICE, Francis’s cousin, about 16 years old
ROBERT, a slave
FERGUSON, a captain in the British Army
Several British and American soldiers

This is a short scene without words that functions as a sort of intermission, although the story continues to unfold.

The curtain rises, and the stage is dark. Dramatic instrumental music begins. A hot, red light slowly illuminates the set: a cotton field. The sound of marching boots becomes louder and louder offstage. Benjamin enters stage left, in uniform, wearing the sword in its scabbard and the blue silk sash, followed by three or four American soldiers. The squadron stops and forms a line. Benjamin unsheathes the sword and raises it. The soldiers aim and fire their muskets. They scatter, running stage right. There is the sound of cannon fire offstage, flashes of light. The lights slowly go out.

The music gradually becomes softer. A cool blue light slowly illuminates the set: the terrace of the house. Alice and Francis are stage right, looking into the distance with an expression of worry. Robert enters through the doors center stage, somberly approaches Alice and Francis. The three look at each other for a moment, Alice falls to her knees, sobbing, Francis remains standing with an expression of shock. The lights slowly go out.

The music gradually becomes louder. A warm, orange light slowly illuminates the terrace. Alice, Francis, and Robert are standing stage left, looking into the distance. Francis holds the sword in its scabbard, still attached to the blue silk sash. The sound of cannons offstage becomes louder and louder. Wisps of cotton float across the scene. The three hurry offstage, stage left. The lights go out.

The sound of marching boots becomes louder and louder offstage. A hot, red light slowly illuminates the scene as Ferguson and a British squadron enter stage right. The music becomes even louder and more dramatic.  The soldiers set fire to the decor. The sounds of a fire, crackling and roaring flames. Ferguson and the squadron exit stage left. The lights go out slowly and the music gradually becomes silent.

(Continue to the next scene.)

* * *

SCÈNE 1
(Lire la scène précédente.)

Les Personnages

BENJAMIN HUGER, propriétaire d’une plantation, âgé d’environ 35 ans
FRANCIS HUGER, son fils, âgé d’environ 7 years old
ALICE, la cousine de Francis, âgée d’environ 16 ans
ROBERT, un esclave
FERGUSON,un capitaine dans l’Armée britannique
Quelques soldats britanniques et américains

C’est une scène courte sans dialogue qui fait office en quelque sorte d’entr’acte, alors que l’histoire continue à se dérouler.

Le rideau se lève, tout est noir. De la musique instrumentale dramatique démarre. Une lumière chaude et rouge éclaire peu à peu le décor : un champs de coton. Il y a un bruit de pas, de bottes sur terre. Benjamin entre côté cour en uniforme, portant le sabre dans son fourreau et la ceinture en soie bleue, suivi de trois ou quatre soldats américains. L’escadron s’arrête, s’arrange en rang. Benjamin dégaine son sabre, le lève haut. Les soldats visent, tirent avec leurs mousquets. Ils se dispersent en courant à jardin. Le bruit de canons en coulisses, des éclairs. La lumière baisse.

La musique devient plus douce. Une lumière plus froide et bleue éclaire peu à peu le décor : la terrasse de la maison. Alice et Francis sont debout côté jardin en regardant au loin avec un air inquiet. Robert arrive sur scène par les portes au centre, s’approche d’eux avec un air sombre. Les trois se regardent pendant un moment, Alice s’effondre en sanglotant, Francis reste debout avec un air choqué. La lumière baisse lentement.

La musique devient plus forte. Une lumière chaude et orange éclaire peu à peu la terrasse. Alice, Francis et Robert sont debout à cour, en regardant au loin. Francis tient le sabre dans son fourreau, toujours attaché à sa ceinture en soie bleue. Des flocons de coton flottent à travers la scène. Un bruit de canons en coulisses devient de plus en plus fort. Les trois s’enfuient côté cour. La lumière baisse.

On entend de nouveau un bruit de pas, de bottes sur terre. Une lumière chaude et rouge éclaire peu à peu la scène. Ferguson et un escadron britannique arrive de jardin. La musique forte et dramatique monte en volume. Les soldats se mettent à brûler le décor. Des bruits d’un incendie. La lumière baisse lentement, la musique s’éteint lentement.

(Lire la suite.)

© 2013 Samuel Michael Bell, all rights reserved, tous droits réservés

Advertisements

4 thoughts on “Act Two, Scene 1

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s